Est-ce que le thé fait des carence en fer ?

the-carence-fer-blog-keia-tea-suisse-infusion

 

Boire du thé trop souvent crée-t-il une carence en fer ? Cette question nous a souvent été posée, c’est pourquoi nous avons décidé d’y consacrer un article à part entière.

C’est quoi le fer et pourquoi c’est essentiel pour l’organisme ?

Le fer est un minéral que l'on trouve dans chaque cellule du corps humain. Il est nécessaire au transport de l'oxygène dans le sang et joue un rôle important dans le métabolisme énergétique.

Le corps a besoin de fer pour fabriquer l'hémoglobine, qui transporte l'oxygène dans le sang, et la myoglobine, qui aide les cellules musculaires à stocker l'oxygène. Le fer est également nécessaire au bon fonctionnement du système immunitaire et joue un rôle dans le développement cognitif.

Il existe 2 types de fer :

  • Le fer non héminique, que l’on retrouve principalement dans les végétaux et les oeufs, ce dernier est très peu assimilé par le corps.
  • Le fer héminique, que l’on trouve dans les viandes et poissons, qui est très bien assimilé par notre organisme.

Tu l’as donc compris, le fer c’est important pour le corps, et il faut en avoir assez de réserves pour être en bonne santé.

Le thé et le fer sont-ils de bons amis ?

Les bienfaits du thé sont multiples. Nous vous les avons déjà présentés dans cet article. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle de plus en plus de Suisses boivent du thé, et de plus en plus souvent. Et surtout parce que c'est délicieux !

Oui mais, le thé contient des tanins, qui peuvent se lier au fer d’origine végétale et rendre difficile son absorption par l’organisme. Ainsi, selon des études scientifiques, la consommation simultanée de thé et d'aliments végétaux contenant du fer diminue son absorption. La consommation de thé entre les repas est donc préférable.

Pour la plupart des gens, le thé ne pose pas de problème de fer, car ils en tirent suffisamment de leur alimentation riche en fer animal.

Toutefois, certains groupes de personnes sont exposés à un risque de carence, notamment les femmes enceintes, les jeunes enfants, les végétaliens ou les végétariens, les personnes atteintes de maladies chroniques telles que le cancer ou les maladies cardiaques, et les personnes ayant subi une intervention chirurgicale ou ayant eu des problèmes gastro-intestinaux qui entravent l'absorption des nutriments contenus dans les aliments (par exemple la maladie de Crohn).

Pour ces dernières, est-ce que cela signifie qu’il faut se priver de thé? La réponse est non, absolument pas.

Le thé et le fer : une question d’ordre et de dosage

Si tu as une alimentation équilibrée et ne fais pas partie des personnes à risque, alors il n’y a pas de soucis, tu peux continuer à boire du thé, sans toutefois trop exagérer.

Si tu es à risque de carence en fer, pas de soucis, tu peux continuer à boire du thé.  Mais il est conseillé de boire une ou deux tasses par jour et loin des repas, comme ça tu peux profiter des bienfaits de cette boisson stimulante, riche en antioxydants, et aux nombreux bienfaits.

Fais-toi plaisir avec nos délicieux thés en vrac livrés dans toute la Suisse !